29 avril 2015

Une nouvelle aide humanitaire d'Italie

Une mission conduite par le vice-ministre italien de la Coopération internationale a apporté une nouvelle aide médicale au profit de Gaza et de la Cisjordanie.

Actualité et évènements

Loading the player...
Embed Code  

Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Copy the code below and paste it into your blog or website.
<iframe width="640" height="360" src="https://www.cmc-terrasanta.org/embed/une-nouvelle-aide-humanitaire-d-italie-8560"></iframe>
Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Veuillez envoyer un email à :
info@cmc-terrasanta.org

Objet: Demande de vidéo de qualité supérieure

Message :
Archives personnelles / promotion du CMC / TV Broadcasting

http://cmc-terrasanta.com/fr/video/actualite-et-evenements-1/une-nouvelle-aide-humanitaire-d-italie-8560.html

Aucune partie de cette vidéo ne peut être éditée ou diffusée sans un accord conclu au préalable avec le Christian Media Center convenant des termes et conditions de l'édition et de la diffusion.
Une livraison de plus de trois tonnes de médicaments est arrivée dans la bande de Gaza grâce à l'aide apportée par des sociétés pharmaceutiques italiennes pour soutenir les hôpitaux de la bande de Gaza. Une telle initiative humanitaire a été annoncée lors de la visite de M. Lapo Pistelli, vice-ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, arrivé cette semaine en Israël et en Palestine avec la livraison, une aide officielle reçue dans le cadre du plan de l'Organisation mondiale de la santé dans la région. Le projet fait en effet partie d’un plan plus large d'aide d'urgence, dans lequel l'Italie s’est engagée activement depuis la Conférence du Caire en octobre dernier.

M. LAPO PISTELLI
Vice-Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale - Italie
« La coopération n’est pas une dépense, c’est un investissement. Dans les zones de conflit de haute intensité ou de basse intensité, comme celle à laquelle nous sommes confrontés ici dans la bande Gaza, la coopération consiste à fournir les moyens de reconstruire les institutions, les services de santé, et elle fait partie de la contribution que la politique peut apporter aux conditions matérielles de la vie quotidienne des gens qui vivent ici. »

GERALD ROCKENSCHAUB
Dir. de l'OMS en Cisjordanie et à Gaza
« A Gaza nous sommes confrontés à des problèmes permanents liés principalement à la fermeture de la bande de Gaza, à la pauvreté des infrastructures locales et aussi aux allez-venues des patients et des professionnels de la santé. Mais il y a eu aussi des progrès récemment. Il y a malheureusement des problèmes financiers importants qui nuisent à la restauration de la bande de Gaza et des centres de santé locaux. L'Italie est quant à elle un partenaire important qui nous soutient dans nos efforts. »

VINCENZO RACALBUTO
Dir. Unité Technique local - Jérusalem
« Pendant la dernière guerre à Gaza, ont été financés et apportés à Gaza des médicaments pour un total de 250 000 €, au profit majoritairement d’hôpitaux importants. Actuellement, un plan de 250 000 € se met en place pour l'Hôpital européen de Gaza. Ensuite, il y a le programme de l'ONG AISPO destiné à l'Hôpital Shoufa qui permettra à certaines équipes chirurgicales de travailler. »

Un nouvelle aide destinée au secteur de la santé est également arrivée dans six hôpitaux de Jérusalem-Est, dans le cadre d’un plan plus large, financé par l'Union européenne.

RAFIK AL HUSSEINI
Dir hôpital Makassed -. Jérusalem
« Le financement apporté par les italiens s’élève à un millions d'euro, mais l'Union européenne a alloué 13 millions, et d'autres pays européens ont fourni des contributions supplémentaires. Sans le soutien des aides européennes, les hôpitaux de Jérusalem seraient fermés depuis bien longtemps. »

WADDAH MALHIS
Dir. du Centre médical Princesse Basma pour enfants handicapés - Jérusalem
« Cette aide est très importante pour les hôpitaux de Jérusalem, parce que les six hôpitaux de Jérusalem souffrent d'une grave crise financière. La cause de la crise sont les nombreux cas de patients qui sont transférés dans nos hôpitaux depuis la Cisjordanie et la bande de Gaza. »

Le voyage du vice-ministre Pistelli, qui comprenait des visites à plusieurs projets de la coopération italienne et des rencontres avec les autorités politiques israéliennes et palestiniennes, avait également un objectif de nature clairement politique.

M. LAPO PISTELLI
Vice-Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale - Italie
« L'Italie est un partenaire très important pour Israël et pour l'Autorité nationale palestinienne, nous entretenons avec tous deux des relations aussi anciennes que solides. Il n’y a pas de négociations en cours en ce moment à faveur du processus de paix; le fil conducteur en a été brisé il y a longtemps. Donc, nous travaillons tous – sans les laisser seuls- afin de recréer les conditions dans lesquelles les parties pourront se parler à nouveau, que ce soit directement ou indirectement ».